Accès

GPS : Lat : 47°5'44" N Long : 4°42'39" E



Ou alors... les outils du siècle: GOOGLE MAP, si vous savez vous en servir, zoom, panoramiques, à vous de jouer afin de trouver votre chemin!





Nous vous accueillons dans cette ferme bourguignonne historique.

A l'époque des premiers relevés cadastraux napoléoniens (de 1807 à 1850), c'est à dire 1839 pour la région de Beaune, elle était une possession de la famille de Mac Mahon, avant d'être mutée entre 1846 et 1855.

La propriété servait de relai de chasse à l'équipage de la famille et du Marquis de Villers La Faye. Le Château de Sully qui était la résidence de la famille se situe à 30 km de là.
L'ensemble des parcelles répertoriées fait état d'une surface totale de 101ha 80a 20ca en bâtiments, jardins, prés, friches, bois et chemins.
Un des grands prés (33ha 44a), qui voisine encore la ferme, était à un certain Grignard Alexandre à Ogny, mais nous n'avons pu remonter en amont pour l'instant.

En ce qui concerne les bâtiments à cette date, sur le plan il est visible que la cour n'était pas fermée. Des soues, la grande bergerie et le feneau qui sert d'auvent, tous situés de part et d'autres du colombier, n'existaient pas à l'époque.
Pour les bâtiments présents sur le plan, les témoignages diffèrent. Le XVI ème semble faire la majorité.Et pourtant, aux Archives départementales, à Dijon, La Ruchotte est citée dans les registres des "Feux", au même rang que Beaune ou une autre cité, ou un autre hameau, et ce jusqu'en 1290.

La "Roichote"
1729 - Ruchotte
1625 - Reuchote
1391 - Roichote
1290 - Rocheta-Roicheta
Sur le registre de 1391 on parvient à identifier le mot "Roichote" quand on est néophite,
par contre en 1290 c'est plus dur et nous solliciterons de l'aide pour trouver et traduire les documents.
C'est un sérieux travail, mais passionnant!!